La réalité virtuelle pour former les médecins à l’annonce d’un événement grave

L’utilisation de la réalité virtuelle en santé est très souvent relié à la formation aux gestes techniques, que ce soit pour apprendre à utiliser des machines ou pour répéter des gestes de chirurgie. Dans cet exemple d’utilisation développé par le Laboratoire parole et langage et le Laboratoire des sciences de l’information et des systèmes (CNRS Marseille) la technologie permet à des médecins de développer leurs compétences sociales, en particulier dans l’annonce de faits douloureux aux patients. Ce n’est pas la première fois que la réalité virtuelle est utilisée dans ce cas mais ici l’avatar est animé par des algorithme apprenant et adapte son comportement à celui du médecin.

Les médecins ont régulièrement la difficile tâche d’annoncer une mauvaise nouvelle à leur patient : complications de la maladie, effets secondaires du traitement, incidents imprévus lors d’un examen, erreur médicale … C’est pour répondre à cette demande qu’est né le projet ACORFORMed, financé par l’Agence nationale de la recherche et dirigé par Philippe Blache, chercheur au Laboratoire parole et langage (LPL)1.

Source: CNRS La lettre innovation – Liste d’actualités

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *